désobéissance


désobéissance

désobéissance [ dezɔbeisɑ̃s ] n. f.
• 1283; de désobéir
1Action de désobéir. indiscipline, insoumission, insubordination, rébellion, résistance, révolte. Désobéissance active, passive. Désobéissance civile : refus de se soumettre à une loi jugée inique. « La désobéissance [...] Sans elle, que feraient les enfants, les héros, les artistes ? » (Cocteau, « Le Testament d'Orphée », film).
2Habitude de désobéir. indocilité. « Les marques qui dénoncent sur un enfant laissé seul la désobéissance et la dissipation » (Giraudoux).
⊗ CONTR. Obéissance.

désobéissance nom féminin Action de désobéir ; refus de se soumettre à une loi : Désobéissance aux chefs. Habitude de désobéir ; tendance à désobéir ; indiscipline, esprit de rébellion, de révolte : La désobéissance des enfants.désobéissance (citations) nom féminin Jean Cocteau Maisons-Laffitte 1889-Milly-la-Forêt 1963 Académie française, 1955 Une trop grande liberté, un fais ce que tu veux commode, met la jeunesse dans l'impossibilité de désobéir, alors que rien d'audacieux n'existe sans la désobéissance à des règles. Poésie critique Gallimard Anatole François Thibault, dit Anatole France Paris 1844-La Béchellerie, Saint-Cyr-sur-Loire, 1924 Académie française, 1896 Il est beau qu'un soldat désobéisse à des ordres criminels. In l'Humanité 30 novembre 1922 désobéissance (synonymes) nom féminin Action de désobéir ; refus de se soumettre à une loi
Synonymes :
- non-observation
- rébellion
- résistance
- révolte
Contraires :
Habitude de désobéir ; tendance à désobéir ; indiscipline, esprit de rébellion...
Synonymes :
- indocilité
Contraires :
- docilité
- obéissance

désobéissance
n. f. Action de désobéir. Un acte de désobéissance.

⇒DÉSOBÉISSANCE, subst. fém.
A.— Action de désobéir à quelqu'un; refus de se soumettre à une loi, à un règlement; p. méton. acte de désobéissance (Ac. 1835-1932). Désobéissance formelle, pécher par désobéissance, sous peine de désobéissance. Toute infraction à cet ordre sera considérée comme désobéissance et punie (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 198) :
1. Depuis longtemps je me permettais de bénignes désobéissances; ma mère me défendait de manger entre les repas; à la campagne, j'emportais chaque après-midi dans mon tablier une douzaine de pommes : nul malaise ne m'avait jamais punie de mes excès.
BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 111.
B.— Penchant à désobéir, habitude de désobéir :
2. La désobéissance fut le premier vice de l'homme, c'est le premier défaut de l'enfant : il trouve un maudit plaisir dans tout ce qu'on lui défend.
E. DE GUÉRIN, Journal, 1837, p. 138.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1283 [a leur seigneurs] (PHILIPPE DE BEAUMANOIR, Coutumes de Beauvaisis, éd. Am. Salmon, 803). Dér. du rad. du part. prés. de désobéir; suff. -ance. Fréq. abs. littér. :151.

désobéissance [dezɔbeisɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1283; de désobéir.
1 Action de désobéir à qqn. Indiscipline, insoumission, insubordination, mutinerie, opposition, rébellion, résistance, révolte. || Désobéissance active, passive. || Désobéissance civile.
Action de désobéir à une loi, à un ordre… Contravention, opposition, transgression, violation.
1 (…) nos révoltes contre Dieu, nos désobéissances à la loi de Dieu (…)
Bourdaloue, Sermon sur la nativité de Jésus-Christ.
2 Habitude de désobéir. Indocilité.
2 Je retrouvais ces quinquagénaires avec toutes les marques qui dénoncent sur un enfant laissé seul la désobéissance et la dissipation, une bosse au front du physicien, une déchirure à la culotte de l'ancien ministre.
Giraudoux, Bella, VII, p. 164.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • desobeissance — Desobeissance. s. f. v. Defaut d obeïssance envers celuy à qui l on doit obeïr. Desobeïssance criminelle. desobeïssance des sujets. persister dans la desobeïssance. les factieux qui entretiennent les peuples dans la desobeïssance, qui fomentent… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • désobéissance — DÉSOBÉISSANCE. subst. f. Refus d obéissance envers celui à qui l on doit obéir. Désobéissance criminelle. Persister dans la désobéissance. Les Factieux entretiennent les peuples dans la désobéissance. C est pour une seule désobéissance qu il a… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • desobeissance — Desobeissance, Contumacia, Inobedientia. Garder qu ils ne facent desobeissance ou rebellion, Continere in officio …   Thresor de la langue françoyse

  • DÉSOBÉISSANCE — s. f. Manque ou refus d obéissance, action de désobéir. Désobéissance au prince. Désobéissance à la loi. Désobéissance criminelle. Persister dans la désobéissance. Les factieux entretenaient le peuple dans la désobéissance. Acte de désobéissance …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Désobéissance —          COCTEAU (Jean)     Bio express : Écrivain français (1889 1963)     «Une trop grande liberté, un fais ce que tu veux commode, met la jeunesse dans l impossibilité de désobéir, alors que rien d audacieux n existe sans la désobéissance à… …   Dictionnaire des citations politiques

  • DÉSOBÉISSANCE — n. f. Action de désobéir. Désobéissance à la loi. Persister dans la désobéissance. Acte de désobéissance. Il signifie également Habitude de désobéir. La désobéissance est le défaut principal de cet enfant. Il se dit aussi d’un Acte par lequel on… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • désobéissance — (dé zo bé i san s ) s. f. 1°   Action de désobéir. •   Ma désobéissance est ce que vous vouliez, CORN. Théod. II, 4. •   Vous connaissez la malédiction Qui punit à jamais la désobéissance, VOLT. Fanat. IV, 3. 2°   Habitude de désobéir. La… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • désobéissance — nf. dézobèhissanse (Albanais.001), dézobèyissanse (001, Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Desobeissance —    см. Неповиновение …   Философский словарь Спонвиля

  • Desobeissance civile — Désobéissance civile La désobéissance civile est le refus de se soumettre à une loi, un règlement, une organisation ou un pouvoir jugé inique par ceux qui le contestent. Le terme fut créé par l américain Henry David Thoreau dans son essai… …   Wikipédia en Français